VIV(R)E LA REVOLUTION!

Bonjour de Poitiers où vient de se terminer un week-end inoubliable !

Plus de 350 jeunes venus de toute la France se sont retrouvés pour 3 jours au Rassemblement ‘Connexion’ organisé par la Fédération des Eglises Baptistes de France. Sous le thème de ‘Viv(r)e la Révolution’.

Vendredi soir j’ai donné un court témoignage sous forme d’introduction ( l’apéritif) avant de prêcher le samedi matin (l’entrée), le samedi soir ( le plat de résistance) et dimanche matin ( le dessert).

Samedi matin, de nombreux jeunes ( à ma grande surprise) ont donné leur cœur à Jésus. Bien que fréquentant de bonnes églises, beaucoup ne s’étaient pas encore engagés pour Christ. Le soir, la Présence de Dieu était si forte ( une équipe priait non-stop pendant la prédication) qu’à mon grand étonnement sans faire d’appel, tous les jeunes, sans exception se sont levés comme un seul homme, pour servir dans la Révolution spirituelle (je n’avais encore jamais vu ça!). Dimanche, de nombreux jeunes se sont avancés, plusieurs en larmes pour sceller dans la prière leur engament avec Dieu.

Près de deux cents exemplaires de ‘Quittez la Plage !’ ont littéralement quittés la plage . Que la lecture du livre renforce le feu que l’ Esprit a allumé dans les cœurs.

Le groupe de louange venu de la région parisienne a composé sur le tas un morceau de rap en reprenant les titres des 3 sermons : ‘ Sors du trou, prends ton bâton et viens casser le toit de la maison’ !

Le MC de chaque rencontre , Rodolphe m’apprend qu’il y a quelques années alors que je prêchai sur Paris, il prit la décision de s’engager dans l’œuvre de Dieu. Il s’inscrit à la faculté de théologie de Nogent sur Marne. Il est aujourd’hui pasteur à St Etienne.

​Une jeune fille qui était venu m’écouter à Lyon il y a deux ans me dit ceci : ‘ Lors de votre message à Lyon vous avez dit dans votre sermon: ‘ …Que tu partes le servir au Guatemala ou en Angola…’ Je me suis tourné toute étonnée vers mon amie : elle partait justement pour l’Angola et moi pour le Guatemala. Nous avons servi 6 mois chacune. Dieu, ce jour-là, avait confirmé qu’Il nous voulait bien dans ces deux pays !’.

Alors que le Connexion 2017 tirait à sa fin, une jeune fille émue me dit : ‘ Avant de venir à Poitiers ce week-end je vivais en dépression. Aujourd’hui j’ai retrouvé la vie’.

Deux ans que les organisateurs de l’évènement prient. Ce week-end, on en a vu les fruits.

Dernière ligne droite cette semaine : Lausanne en Suisse.

Partager cet article



Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter
Je m'inscris