Quand Dieu intervient au dernier moment

Samedi dernier quand je suis arrivé dans l’après-midi en Alsace j’étais épuisé avec un rhume et des maux de tête. Je ne pouvais m’empêcher d’éternuer.

Le pasteur Samuel de Morais et son épouse m’ont chaleureusement accueilli chez eux ou j’ai pu me reposer dans une chambre avant la rencontre Inspiration le soir, dans leur église.

J’étais tellement fatigué que je me demandais comment j’allais faire pour prêcher. J’ai appelé mes parents. Ils ont prié au téléphone (comme ils le font à chaque fois que l’on s’appelle). A ce moment – là j’ai retrouvé des forces. Je suis rentré à l’église Evangélique de Rixheim avec entrain. La soirée s’est si bien déroulée. En trois temps : Talents artistiques, Talkshow (interview) et Stand -Up (prédication).

Plusieurs missions étaient présentes pour encourager les jeunes à s’engager dans une action missionnaire à long ou à court terme.

Nous sommes sortis de l’église à 23h 15.

Le lendemain 18 novembre (1 an exactement depuis que j’ai décollé du Cambodge) je me retrouvais de nouveau à l’église pour apporter la Parole.

J’ai repris le train dimanche après-midi reconnaissant à Dieu pour ces rencontres bénies.

Ce week-end c’est la dernière ligne droite de la Tournée Inspiration ; à Dijon.

Timothée Paton

 

Partager cet article



Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter
Je m'inscris