L’UNE DES JOURNEES LES PLUS DIFFICILES

Hier, lundi 3 juin restera une journée sombre. Les douleurs aux mains et aux pieds étaient telles que je hurlai de douleur. Mon frère m’a conduit aux Urgences de l’Hôpital St Vincent de Paul à Lille. C’est le douzième médecin que je vois en 3 mois.

A 3 heures du matin ils ont très probablement trouvé la raison de ces souffrances. On a une piste. Dieu soit béni, il y a de l’espoir.

J’écrirai davantage la semaine prochaine.

Timothée Paton – L’Info de la Semaine

Partager cet article