Le pasteur Marcellin Tanain achève sa course

J’ai appris ce matin le départ pour la Patrie Céleste du pasteur Marcellin Tanain.

Originaire de Côte d’Ivoire , Marcellin est arrivé à Lyon pour ses études avant de rejoindre l’équipe pastorale dans les années 80 à l’Assemblée de Dieu de Clermont Ferrand.

Je lui ai écrit une carte récemment et je m’apprêtais à lui téléphoner prochainement.

J’ai vu Marcellin la dernière fois il y a exactement 30 ans lors d’une campagne d’évangélisation d’été dans la région de Marseille. J’avais 15 ans. Marcellin est probablement celui qui m’a aidé à mettre le pied dans l’étrier. Il m’a encouragé à prêcher l’Evangile. Il a su trouver les mots justes pour m’exhorter à devenir évangéliste.

Je le considérai comme l’un des meilleurs évangélistes qui soit. Peu de prédicateurs avaient autant d’aisance pour apporter la Parole de Dieu que lui. On aurait invité n’importe qui de l’extérieur à venir l’écouter . Il savait captiver son auditoire.

C’est avec mon père et quelques autres missionnaires de la WEC que Marcellin a lancé ‘ Jeunesse en Action’ , un ministère qui a permis de toucher dans les rues et les places des villes et des villages des milliers de français… Mon frère et moi étions privilégiés d’en faire partie.

Son sens de l’humour et de la diplomatie et son don pour jouer du saxophone ont aussi beaucoup contribué à ouvrir des portes.

Marcellin Tanain est décédé d’un arrêt cardiaque lors de son footing matinal. C’était sa dernière course. Aujourd’hui un grand homme de Dieu a franchi la

ligne d’arrivée pour rejoindre les athlètes de la foi.

Nous prions pour son épouse, les enfants et les frères et sœurs de l’Eglise du Plein Evangile de Nice qui perdent un serviteur de grande valeur.

Timothée Paton

Partager cet article



Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter
Je m'inscris