La flamme grandit

Quand en 2013 j’ai passé le relais de ‘The Bong Paoun Project’, je ne pouvais pas imaginer à quel point le ministère se développerait pour atteindre encore davantage d’enfants des rues et des bidonvilles.

C’est entre les mains de Sue Hanna (amie missionnaire néo-zélandaise) que j’avais remis l’association (qui depuis a pris le nom de ‘Flame’ – Flamme en français) .

La semaine dernière, sa collègue Nicola , qui est l’une des 32 personnes à plein temps à Flame, m’a fait monter à l’arrière de sa moto et nous somme allés visiter les différents lieux où œuvre Flame.

J’étais tellement encouragé de constater comment s’est si bien élargi le projet et comment des centaines de ‘ Paouns’ (petits frères et sœurs) quittent la misère pour une vie meilleure.

L’objectif de l’association est ‘ d’atteindre encore plus de familles, d’aller dans plus de bidonvilles et d’inspirer encore plus de futurs leaders’.

Voici leur site : https://www.flamecambodia.org/

Merci de prier que la flamme de l’Esprit Saint continue de brûler haut et fort dans chaque endroit à travers Phnom Penh où travaillent les équipiers de Flame.

Timothée Paton – L’Info de la Semaine

Partager cet article



Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter
Je m'inscris