Et si les véritables héros c’était eux ?

Lundi dernier je me trouvais à Paris entre deux trains… Quand j’ai appris que l’équipe de France allait descendre sur la plus belle avenue du monde je me suis rendu sur les Champs-Elysées. Virginie, une amie m’a rejoint. Des centaines de milliers de fans attendaient sous un soleil de plomb leurs héros. Je les ai aperçu de loin sur un grand bus, brandissant la coupe du monde.

Dans le train qui me conduisait ensuite sur Chalon sur Saône j’ai réfléchi à ces 23 héros français que la presse du monde entier porte aux nues.

En parcourant ‘Le Figaro’ mes yeux sont tombés sur un article relatant la vie de Christian des palières, l’homme qui avec son épouse a permis à des milliers d’enfants des rues au Cambodge de sortir de la misère. Grâce à l’ONG ‘ Pour un sourire d’enfant’ ces ‘petits chiffonniers’ de la grande décharge de Phnom Penh ont commencé une vie nouvelle. Dieu s’est servi justement de Christian et Marie France il y a plus de 20 ans lors de leur passage dans une église à Amiens pour m’encourager à partir au Cambodge.

Puis je me suis imaginé un tout autre bus sur les Champs Elysées : Cette fois-ci on ne verrait ni Mbappé, Giroud ou Griezmann. C’est Christian et Marie France qui seraient honorés. On y verrait Jackie Pullinger qui depuis des décennies vient au secours des toxicomanes à Hong Kong ; on y verrait les missionnaires John et Béryl Vandenhogen qui ont consacré toute leur vie à servir Dieu en France ; on y verrait ces pasteurs soudanais qui malgré la persécution et la torture tiennent ferme dans leur foi ; on y verrait les équipiers de la mission Wycliffe qui dans les coins les plus reculés de la planète traduisent la Bible pour ceux qui ne l’ont encore jamais lu ; on y verrait ces nombreux bénévoles de l’Armée du Salut qui tout au long de l’année apportent le réconfort aux sans-abris…

Et si au fond les véritables héros, c’était eux ?

Timothée Paton

Partager cet article



Pour ne rien rater, inscrivez-vous à ma newsletter
Je m'inscris